Concevoir des stratégies de gestion de l’infrastructure informatique suffisamment évolutives pour répondre aux exigences de demain

18 mai 2022

Auteure : Meghan Rimol

Les responsables I&O ont besoin d’une stratégie plus flexible pour déployer n’importe quelle charge de travail, à tout moment et en tout lieu.

Pour résumer :

  • Les stratégies de gestion de l’infrastructure informatique évoluent, passant de structures basées sur un site ou des environnements technologiques spécifiques à des stratégies suffisamment souples pour répondre à des évolutions rapides.
  • Les nouvelles stratégies d’infrastructure doivent tenir compte du fait que les services informatiques sont incapables de prédire avec certitude les besoins futurs de l’entreprise, mais sont tenus de garantir le déploiement d’applications et de charges de travail en tout lieu et au gré des besoins.
  • Ce sont les objectifs commerciaux, et non les exigences technologiques, qui doivent déterminer la configuration de ces infrastructures.

Les infrastructures informatiques ont évolué, passant de la prise en charge d’applications et de charges de travail sur site à la prise en charge d’infrastructures « en tout lieu » dans le cloud, à la périphérie, dans les centres de données ou dans des environnements mixtes. À mesure que cette transformation se poursuit, les responsables I&O doivent se préparer à faire face aux imprévus et s’assurer qu’ils sont suffisamment réactifs pour accompagner des évolutions fréquentes.

« Dans de nombreuses entreprises, l’infrastructure informatique s’est déployée simultanément à travers des axes de développement différents, ce qui a donné lieu à une structure composite de matériel, de logiciels, de services et de fournisseurs », explique David Cappuccio, vice-président analyste chez Gartner. « Il est temps pour l’équipe I&O de remanier cette structure et de reconcevoir son approche pour que les services informatiques puissent être source de croissance pour l’entreprise ».

Télécharger maintenant : Les 3 principales priorités stratégiques pour les responsables I&O

Les nouvelles stratégies de gestion de l’infrastructure doivent tenir compte du fait que, même si l’équipe informatique ne peut pas toujours déterminer quels seront les besoins de demain, elle doit être en mesure de déployer rapidement des applications et des charges de travail là où elles sont nécessaires.

Apprenez à reconnaître les éléments qui échappent à votre vigilance (ou que vous ne pouvez pas directement appréhender)

La planification des exigences de l’entreprise à l’égard de l’informatique dans les années à venir est l’un des défis les plus difficiles à relever pour les responsables I&O. Plutôt que de se concentrer sur les besoins en termes d’infrastructures physiques, il faut repenser le déploiement de l’infrastructure en concevant des systèmes qui répondent aux résultats opérationnels. Pour cela, il faut admettre que vous n’avez pas toutes les cartes en main :

  • Vous ne savez pas dans quels contextes vous aurez besoin de l’informatique. Les stratégies de répartition des charges de travail sont désormais fondées sur les besoins et résultats commerciaux. Il est ainsi possible que des charges de travail soient à prévoir dans certaines régions pour accroître la proximité avec les clients, auprès de fournisseurs spécifiques pour assurer une haute disponibilité, ou même réparties dans plusieurs pays pour répondre à des problèmes de réglementation et de conformité relatifs à la localisation des données. Les stratégies de mise en place de l’infrastructure informatique doivent tenir compte de cette diversité de sites et contextes.
  • Vous ne pouvez pas savoir quels seront vos besoins à un moment donné. Partez du principe que les modèles de croissance linéaire de l’infrastructure ne sont plus pertinents, d’autant plus que les entreprises s’orientent vers des modèles de mise à disposition de l’infrastructure basés sur des besoins commerciaux en constante évolution. Il est essentiel de pouvoir rapidement faire évoluer l’infrastructure en fonction des besoins.
  • Vous ne savez pas non plus pendant combien de temps vous en aurez besoin. En fonction de la charge de travail et des exigences commerciales, une infrastructure nodale peut être sollicitée pendant des années, des mois ou même seulement quelques heures. La définition de ces besoins, ainsi que des exigences et des types de charges de travail ou d’applications qui les ciblent, sera essentielle pour réduire la complexité et éviter une prolifération de solutions à usage unique qui peuvent être difficiles à gérer.
  • Vous devez limiter au maximum les dépenses. En fonction de l’évolution des exigences de la charge de travail, les caractéristiques matérielles d’un site donné peuvent être amenées à changer. La possibilité de développer ou de réduire rapidement les capacités correspond à un modèle d’allocation à la demande ou basé sur les usages/la consommation.
  • Vous devez déployer des solutions rapidement, partout où elles sont nécessaires. Les équipes I&O doivent déployer des solutions rapidement pour anticiper les perspectives du marché ou satisfaire les exigences de l’entreprise. Le modèle traditionnel de conception et de déploiement des meilleures solutions fait obstacle aux infrastructures agiles.
  • Les temps d’arrêt peuvent entraîner des problèmes au niveau du conseil d’administration. Compte tenu des nombreuses charges de travail orientées client, les temps d’arrêt et les risques sont des facteurs clés dans la détermination des modèles de déploiement. Dans le contexte actuel, les clients mécontents peuvent exprimer leurs frustrations sur les réseaux sociaux, ce qui peut rapidement transformer un problème individuel de service à la clientèle en un sujet de conversation dans les médias entre des milliers de personnes, ce qui peut nuire à la réputation de l’entreprise.
  • Vous devez composer avec le personnel et les compétences dont vous disposez déjà. Même dans les entreprises qui ne sont pas confrontées à des problèmes de recrutement, il peut être très onéreux et long d’intégrer de nouvelles personnes. Dans un environnement dynamique dans lequel les charges de travail doivent être développées et déployées rapidement, le personnel et les compétences déjà en place deviennent les éléments les plus déterminants. La formation professionnelle est essentielle pour consolider les connaissances en matière d’automatisation, éliminer les anciennes pratiques et créer des environnements d’apprentissage pratiques pour partager, développer et faire évoluer les compétences.

En savoir plus : Conférence Gartner sur l’infrastructure, les opérations informatiques et les stratégies de cloud computing

Prenez en compte chacun de ces facteurs lorsque vous repensez votre stratégie de mise à disposition de l’infrastructure et la valeur que l’équipe I&O apporte à l’entreprise.

Venez concevoir des stratégies de déploiement de la charge de travail en fonction des objectifs de l’entreprise

Après avoir pris en compte les éléments non prévisibles, utilisez une mise en correspondance logique des différentes ressources de l’entreprise avec les différents types de points de convergence de l’infrastructure afin de créer une base de référence pour les stratégies de répartition des charges de travail.

Déterminez les avantages et les problèmes liés à chaque site ou type de point de convergence. Concentrez-vous sur les incidences et la valeur commerciale en collaborant et en vous rapprochant des partenaires commerciaux, puis appliquez des facteurs de pondération à chaque catégorie. Voici quelques exemples :

  • Le facteur risque. Quel est le risque pour l’entreprise et/ou le client si cette charge de travail venait à faire défaut ? Quelles seront les conséquences en chaîne sur les autres charges de travail ?
  • Le facteur performances. Cette charge de travail exige-t-elle des performances élevées étant donné qu’elle est utilisée dans les requêtes, la veille économique, l’analyse et les opérations de recherche intensives ?
  • Le facteur réglementaire. Est-ce que la réglementation relative à la rétention des données et à la souveraineté locale dicte où les charges de travail doivent être hébergées ? Existe-t-il des problèmes d’audit ou de conformité qui pourraient obliger les charges de travail à ne pas quitter le site ?

Lorsque vous vous penchez sur des applications ou des charges de travail individuelles, l’utilisation de ces mêmes facteurs commerciaux peut aider à faire correspondre les points de jonction de l’infrastructure aux types de charges de travail. En créant ces ensembles de points de convergence et en définissant l’architecture centrale sous-jacente de chacun d’entre eux, l’équipe I&O peut créer des directives générales à suivre au fur et à mesure que les besoins de l’entreprise évoluent. 

Lorsque de nouvelles charges de travail commerciales doivent être rapidement déployées, peu importe où elles sont demandées, ces modèles auront déjà été définis et, en mettant en correspondance les besoins commerciaux avec les types de prestations des points de jonction, l’équipe I&O peut rapidement déployer les charges de travail où bon lui semble.