Le marketing de demain : 5 tendances et prévisions pour l’année 2024 ainsi que pour les années à venir

Découvrez les grandes tendances qui pourraient façonner le secteur du marketing l’année prochaine et à plus long terme.

Prévisions marketing de Gartner

Téléchargez les principales prévisions et tendances dans le domaine du marketing pour 2024 selon Gartner

Prenez le pouls de l’avenir du marketing en vous appuyant sur les tendances, les analyses et les conseils pratiques de ce guide.

En cliquant sur "Continuer", vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de Gartner.

Information de contact

Tous les champs sont obligatoires.

Informations sur l'entreprise/organisation

Tous les champs sont obligatoires.

Optional

Découvrez comment les plus grandes entreprises assureront leur réussite en matière de marketing

Chaque année, nous anticipons les grandes tendances du marketing qui devraient impacter les responsables marketing. Comprendre ces tendances vous aidera à vous fixer des priorités et à planifier des actions à entreprendre l’année prochaine.

Téléchargez ce guide pour découvrir :

  • les principales prévisions concernant l’avenir du marketing

  • les incidences de ces tendances sur votre plan stratégique

  • comment adopter certaines mesures et évoluer dans un environnement marketing en pleine mutation

Des outils et des ressources pour orienter au mieux vos priorités en 2024

Consultez nos prévisions en matière de marketing et recevez des conseils pour préparer et répondre aux besoins des directeurs marketing.

Des réflexions sur l’avenir des réseaux sociaux, de l’IA, des contenus analogiques, mais aussi des notions de vérité et de confiance.

Les directeurs marketing et leurs équipes de direction cherchent à se positionner par rapport au potentiel en termes d’efficacité et de créativité que promet l’IA générative, tout en tenant compte des besoins et des avantages inhérents à une réalité centrée sur l’être humain.

Au travers de cinq prévisions pour le marketing, les experts de Gartner offrent une perspective sur la façon de se préparer aux bouleversements créés par le déclin des réseaux sociaux, la mise en place d’une approche de communication de la valeur de la marque ne faisant pas appel à l’IA, et les innombrables façons dont l’IA générative va transformer tous les aspects du secteur, des comportements en matière de recherche aux considérations relatives à la dotation en personnel.

N° 1 : D’ici 2025, la perception d’une certaine déliquescence de la qualité des réseaux sociaux poussera 50 % des consommateurs à limiter considérablement leur utilisation des principales plateformes.

  • Les conséquences de cette évolution : L’inquiétude des consommateurs concernant la diffusion d’informations erronées émanant de l’IA générative sur les plateformes de réseaux sociaux reste élevée. Plus de 70 % des consommateurs s’attendent à ce que l’IA exerce une influence négative sur les réseaux sociaux. De nombreux réseaux sociaux ont déjà commencé à intégrer l’IA, ce qui peut contribuer à accélérer la perception d’une dégradation de la qualité de leurs contenus. Les consommateurs ont donc tendance à limiter volontairement leur utilisation des principales plateformes.

N° 2 : D’ici 2026, 80 % des talents créatifs utiliseront quotidiennement l’IA générative, ce qui permettra de réaliser des travaux dans une optique plus stratégique et entraînera une augmentation des dépenses consacrées à la création.

  • Les conséquences de cette évolution : L’utilisation de l’IA générative dans le domaine du marketing permettra de développer plus rapidement des propositions originales destinées à offrir des expériences hyperciblées et personnalisées. Une telle approche entraînera une augmentation des dépenses des directeurs marketing consacrées aux agences et aux talents créatifs internes, au profit d’initiatives créatives plus stratégiques.

N° 3 : D’ici 2027, 20 % des marques chercheront à se positionner et à se différencier en l’absence d’IA dans leurs activités et leurs produits.

  • Les conséquences de cette évolution : À mesure que l’IA s’impose dans le marketing, il sera très difficile de répondre aux préoccupations des consommateurs quant à la confiance qu’ils accordent à l’IA. Une partie des clients pourrait modifier son comportement et rechercher des marques « dénuées de toute création électronique », sans IA, qui privilégient l’authenticité et l’éthique. Les marques qui adoptent ce positionnement peuvent se différencier et potentiellement cibler des marchés haut de gamme ou axés sur la sécurité.

N° 4 : D’ici 2028, les marques verront le trafic organique de leur site diminuer de 50 % ou plus, car les consommateurs adopteront un mode de recherche assisté par les IA génératives.

  • Les conséquences de cette évolution : L’expansion rapide de l’IA générative dans les moteurs de recherche réduira considérablement le trafic de recherche organique dont bénéficient les marques, car les internautes seront amenés à obtenir des informations directement à partir des résultats générés par l’IA. Les directeurs marketing doivent se préparer pour faire face à cette perturbation du chiffre d’affaires et de la génération de prospects en adaptant les investissements consacrés à leurs différents canaux et en se concentrant sur des mots-clés axés sur la conversion, sur des contenus protégés et éventuellement sur le repositionnement de canaux traditionnels tels que les e-mails.

N° 5 : D’ici 2026, 60 % des directeurs marketing adopteront des mesures telles que les technologies d’authentification des contenus, une surveillance renforcée et des contenus générés par les utilisateurs et approuvés par la marque, afin de protéger leurs marques contre la possibilité de tentatives de fraude généralisées que peuvent susciter l’IA générative.

Les conséquences de cette évolution :Pour protéger leurs marques, les entreprises doivent donner la priorité à la mise en œuvre de mesures visant à garantir l’authenticité des contenus et établir des directives d’utilisation responsable de l’IA générative. L’absence de normes et de bonnes pratiques impose la mise en place de mesures assurant la transparence et de mécanismes de renforcement de la confiance, ce qui contraint les marques à exiger des politiques claires de la part des fournisseurs et des agences partenaires, parallèlement à l’intégration de fonctions d’authentification du contenu dans les technologies.

Définissez vos stratégies prévisionnelles et peaufinez toute nouvelle stratégie

Les stratégies de marketing doivent définir une orientation claire, tout en s’adaptant à la nature dynamique des activités de marketing. Le cycle de planification est relativement long. Mais comme l’indiquent nos prévisions, il peut se passer beaucoup de choses au cours d’une période de 18 à 36 mois. Veillez à garder à l’esprit les éléments suivants tout au long du cycle de planification :

  • L’évolution des facteurs macro-environnementaux : des facteurs externes qui échappent au contrôle de l’entreprise. Il peut s’agir, par exemple, de facteurs économiques (évolution de l’inflation et des taux d’intérêt), de changements sociaux ou culturels (désir de produits ou de services plus durables) ou de changements technologiques (adoption de l’intelligence artificielle).

  • Évolution des facteurs micro-environnementaux : des facteurs externes sur lesquels l’entreprise peut exercer un contrôle. Il peut s’agir de modifications du contexte concurrentiel (arrivée de nouveaux concurrents sur le marché), de changements dans le comportement des clients (passage des achats en magasin aux achats en ligne) ou de changements dans les canaux de distribution (fermeture d’un canal de distribution autrefois privilégié).

  • Facteurs internes : des facteurs internes à l’entreprise qui ont une incidence sur les résultats escomptés. Il peut s’agir, entre autres, de variations du budget marketing disponible (optimisation des coûts), de mutations structurelles (arrivée d’un nouveau directeur général) ou de transferts de compétences (départ d’un collaborateur de premier plan).

Le plus important est d’éviter une approche qui consiste à mettre en place une stratégie et à ne pas la faire évoluer. Au contraire, la planification stratégique se doit d’être un processus d’amélioration continue plutôt qu’un exercice ponctuel. Cela suppose de disposer de plans suffisamment structurés pour établir une feuille de route claire, mais aussi d’être capable d’ajuster son orientation en cas d’apparition d’obstacles ou de perspectives jusque-là non anticipés.

Pour en savoir plus, téléchargez votre guide pour une planification stratégique réussie.

Prenez des décisions plus rapides et plus intelligentes et optimisez vos performances pour répondre à vos priorités stratégiques en matière de marketing

La suite d’outils de Gartner vous aidera à stimuler vos activités et à obtenir des résultats commerciaux probants.

Le score marketing de Gartner

Le score marketing de Gartner est un outil de planification stratégique destiné aux responsables marketing B2B et B2C. Il évalue la maturité de votre service marketing à l’aide de critères de performance objectifs et validés par des pairs.

Gartner BuySmart™

Rationalisez le parcours de votre équipe pour mieux éclairer les décisions d’achat technologique, avec les experts et connaissances des pairs de Gartner à la pointe du secteur.

Gartner Digital IQ Index

Comparez vos performances en matière de marketing numérique à celles de vos pairs et des acteurs de premier plan au sein de leur secteur d’activité.

FAQ sur l’avenir du marketing

Les 5 principales prévisions des experts de Gartner en matière de marketing pour 2024 sont les suivantes :

  1. D’ici 2025, la perception d’une certaine déliquescence de la qualité des réseaux sociaux poussera 50 % des consommateurs à limiter considérablement leur utilisation des principales plateformes.

  2. D’ici 2026, 80 % des talents créatifs utiliseront quotidiennement l’IA générative, ce qui se traduira par une plus grande efficacité stratégique et la nécessité d’allouer davantage de budget à la création et aux contenus.

  3. D’ici 2027, 20 % des marques chercheront à se positionner et à se différencier en l’absence d’IA dans leurs activités et leurs produits.

  4. D’ici 2028, les marques verront le trafic organique de leur site diminuer de 50 % ou plus, car les consommateurs adopteront un mode de recherche assisté par les IA génératives.

  5. D’ici 2026, 60 % des directeurs marketing adopteront des mesures telles que les technologies d’authentification des contenus, une surveillance renforcée et des contenus générés par les utilisateurs et approuvés par la marque, afin de protéger leurs marques contre la possibilité de tentatives de fraude généralisées que peuvent susciter l’IA générative.

Les directeurs marketing peuvent mettre à profit ces prévisions afin de :

  1. redéfinir les stratégies d’acquisition et de fidélisation des clients afin de compenser les pertes liées à la baisse de la fréquentation des réseaux sociaux

  2. instituer un renforcement des compétences en matière d’IA générative pour les créatifs en interne

  3. auditer et tester dans quelle mesure les expériences exemptes d’IA influent sur l’engagement à l’égard de la marque

  4. développer des types de recherches exclusives à la marque pour garantir les mentions dans le référencement par des IA génératives

  5. investir dans des équipes interfonctionnelles pour s’assurer que tous les contenus de la marque respectent les lignes directrices

L’IA élargira les possibilités de création en permettant le développement d’un plus grand nombre de concepts et de variations créatives. Cela entraînera une augmentation des dépenses des directeurs marketing consacrées aux agences et aux créatifs internes, qui se concentreront sur des projets plus stratégiques et sur la recherche de nouvelles façons d’utiliser l’IA pour devancer la concurrence.

Favorisez la concrétisation de vos priorités stratégiques décisives