Les technologies basées sur l'intelligence artificielle (IA) transforment profondément le marché du travail d'aujourd'hui et ont des incidences considérables sur les profils qui seront recherchés dans les années à venir.

Une étude de Gartner a permis de constater que trois quarts des postes ont vu plus de 40 % de leurs compétences requises évoluer entre 2016 et 2019, ce qui indique que la définition de postes qui ne sont pas amenés à évoluer n'est plus pour les entreprises une méthode efficace pour envisager la conception des lieux de travail de demain.

Les entreprises peuvent envisager diverses possibilités pour les postes impactés par l'intelligence artificielle, au-delà de leur simple élimination. En fonction de la probabilité que le poste soit affecté par l'IA et des compétences acquises dans le domaine du numérique, les responsables des RH peuvent choisir de se concentrer sur le poste, son acquisition, son élargissement, son redéploiement ou sa réorganisation.

Cette étude vise à évaluer les incidences de l'IA sur les rôles actuels et à réévaluer la conception des rôles à la lumière de ces conséquences.

Répondez à des questions telles que :

  • De quelles compétences mon entreprise aura-t-elle besoin ?
  • Que puis-je faire pour protéger les activités de ma société aujourd'hui et à l'avenir ?
  • Quelles compétences non techniques, techniques, numériques ou autres mon entreprise n'aura-t-elle plus besoin dans cinq à dix ans ?
  • À quel moment mon entreprise doit-elle choisir le perfectionnement et la requalification plutôt que l'embauche pour combler les déficits de compétences ?

Reformulez de manière stratégique les rôles en fonction de l'impact potentiel de l'IA et constituez plus efficacement la main-d'œuvre de demain.